Essentiel Logo

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player


"Son of God, la vie de Jesus a l'écran



 

Le Film sur la vie de Jesus titré "Son of God" sortira sur les ecrans le Vendredi 28 Février

.


Le succès de la série The Bible inspire le film Son of God.


Pour raconter le destin de Jésus-Christ, le réalisateur Christopher Spencer sort l'artillerie lourde.

Au commencement était Hollywood. Sa mode du moment : ressusciter les personnages bibliques. En attendant par exemple l'histoire de Noé racontée par Darren Aronofsky et Russell Crowe (le 9 avril 2014 en France), place à celle de Jésus-Christ avec Son of God de Christopher Spencer. Le réalisateur spécialisé dans les documentaires et les séries télé se lance ici dans une vaste entreprise. Celle de mettre en scène le destin du leader spirituel de sa naissance à sa crucifixion. L'auteur s'inscrit dans la lignée de nombre de cinéastes. On peut citer La Passion du Christ de Mel Gibson, bien sûr, mais également le musical Jésus Christ Superstar de Norman Jewison ou encore l'oeuvre de Martin Scorsese, La dernière tentation du Christ.


C'est donc sur un chemin balisé que s'avance Christopher Spencer, pas novice pour un sou. Le réalisateur connait déjà le livre saint sur le bout des doigts pour avoir écrit et réalisé une poignée d’épisodes de The Bible, la mini-série créée par Mark Burnett et Roma Downey qui cartonne outre-Atlantique. Pas pour rien que Spencer a embauché le Portugais Diogo Morgado pour jouer le Sauveur. L'acteur tenait déjà le rôle-titre dans la série originale. Le reste du casting est d'ailleurs issu en grande partie de The Bible : Adrian Schiller, Matthew Gravelle ou encore Amber Rose Revah (vue aussi dans From Paris with Love et Agora) sont à l'affiche.


Pour le reste, aucun doute sur l'origine du long-métrage. C'est du blockbuster biblique made in USA : gros son de Hans Zimmer, mise en scène épique et budget conséquent : 125 millions de dollars. En clair, un produit calibré pour engranger un maximum de billets verts aux Etats-Unis. Pour rappel, le dernier épisode de la mini-série - d'une durée exceptionnelle de 2h - avait attiré 13 millions de spectateurs américains sur History Channel. Un record pour la chaîne.